10 idées de cadeaux de Noël qui font vraiment plaisir aux aidants.

Accueil » Blog » Aidants proches » 10 idées de cadeaux de Noël qui font vraiment plaisir aux aidants.
cadeaux pour les aidants

I. Et si cette année vous receviez des cadeaux qui vous font vraiment plaisir ?

C’est la dernière ligne droite avant le réveillon de Noël ! Il y a longtemps que vous ne faites plus de liste des cadeaux que vous aimeriez recevoir. Du coup, vous ne savez pas vraiment ce que votre famille et vos amis vont vous offrir.

Pourquoi ne pas leur donner des idées de cadeaux qui vous feraient vraiment plaisir?

Il y a quelques semaines, nous avions consacré un article aux idées de cadeaux de Noël pour le proche âgé dont vous vous occupez ICI. Cette semaine, nous avons préparé une liste de suggestions de cadeaux, pour vous. Nous y avons inclus des explications pour que vos proches comprennent pourquoi ces cadeaux pourraient être sur votre liste de Noël.

Alors si à la question : « Qu’est-ce qui te ferait plaisir pour Noël ? » vous répondez : « Oh ! moi tu sais, je n’ai besoin de rien ! » ou encore « Ce que tu choisiras ce sera bien ! » (C’est du vécu !), changez d’habitude !

Faites suivre un lien vers cet article à vos proches en leur disant par exemple : « Si ça peut t’aider dans ta recherche de cadeaux pour moi, le # 1 et le #7 de cet article me feraient vraiment plaisir ! »

Et vous savez quoi ? Si vous hésitez, dites-vous que vous le valez bien !

Des cadeaux sous le sapin.

II. 10 idées de cadeaux attentionnés pour un aidant.

Vous souhaitez faire un cadeau à votre mère qui accompagne au quotidien votre père ou un de ses parents malade ? Ou bien encore à votre grand-père qui accompagne votre grand-mère ?

Les meilleurs cadeaux qu’un aidant peut recevoir sont ceux :

  1. qui lui donnent le sentiment d’être soutenu et reconnu pour son action.
  2. qui lui libèrent du temps bien mérité pour qu’il puisse sortir un peu de la situation d’aide.

C’est pourquoi nous avons préparé cette liste d’idées de cadeaux. Elle n’est bien sûr pas exhaustive mais nous pensons qu’elle vous inspirera !

Et d’ailleurs si vous êtes étudiant ou que vous n’avez pas un gros budget cadeau, vous verrez qu’il n’est pas toujours nécessaire de casser sa tirelire pour offrir un cadeau qui fait plaisir !

1. Des pauses régulières

S’occuper d’un proche âgé c’est être un « sportif du quotidien ». La charge physique ainsi que la charge mentale sont élevées. Chaque aidant a donc besoin de prendre du temps pour se reposer, pour reprendre des forces, se divertir, bref pour prendre soin de sa santé.

Pourquoi alors ne pas offrir régulièrement du temps ? Vous pourriez par exemple proposer à l’aidant que vous connaissez de venir prendre sa place auprès du proche qu’il accompagne quelques heures par semaine ou quelques jours par mois. Tout ce que vous pourrez proposer sera d’une grande aide !

Si vous n’êtes pas sur place ou que vous n’avez pas assez de temps pour pouvoir assurer vous-même ce temps de présence, pensez à une carte cadeau pour pouvoir payer le passage d’une auxiliaire de vie pendant quelques heures par semaine par exemple. Pensez aussi à une aide au financement d’un relayage à domicile (nous vous en avions parlé ICI).

Cadeaux : offrir du temps.

Astuce : incitez votre proche à « sanctuariser » ce temps et à s’autoriser à faire quelque chose vraiment pour lui. Nous connaissons en effet plusieurs aidants qui utilisent ce temps libre pour aller faire les courses au supermarché. On ne peut pas vraiment considérer que c’est une activité propice pour se ressourcer ! Vous pouvez écrire sur votre bon cadeau à quoi ce temps pourrait être dédié :

ex: « Je t’offre 3 heures par semaine pour que tu puisses continuer à chanter dans ta chorale ».

Ou bien encore : « Je t’offre un week-end tous les 2 mois pour que tu puisses aller rendre visite à tes petits enfants »

2. Une maison propre

Le ménage n’est pas toujours en haut de la liste des choses à faire bien chargée des aidants. Néanmoins, vivre dans une maison en désordre n’est ni confortable ni relaxant. Souvent on a tendance à y penser en se disant : « Quand j’aurai le temps il faudra que je fasse la poussière! ». Et hop! Encore un poids de plus à ajouter à la charge mentale de l’aidant !

Pourquoi ne pas permettre à l’aidant de retirer cette tâche de sa « to do list » en lui offrant quelques heures de ménage ? Vous pouvez passer par un professionnel ou si vous avez du temps et de l’énergie, remonter vos manches !

3. Des heures de jardinage et/ou de bricolage

Tondre la pelouse, ramasser les feuilles mortes, réparer un pommeau de douche… dans une maison, il y a quantité de petits travaux à effectuer.

Tout comme pour le ménage, décharger l’aidant de ces petits travaux peut lui permettre de libérer du temps pour lui et alléger sa charge mentale. Là encore, vous pouvez effectuer ces travaux vous-même si vous êtes manuel et que vous avez le temps. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez offrir un bon cadeau pour faire passer un professionnel des services à domicile.

Cadeaux : Jardinage et bricolage.

4. Des bons petits plats faits maison

D’accord, l’aidant à qui vous souhaitez faire un cadeau est peut-être un cordon bleu qui aime cuisiner. Cependant préparer des repas sains est une activité certes plaisante mais chronophage. Certains jours, c’est agréable de pouvoir passer moins de temps en cuisine sans culpabiliser parce qu’on sait qu’on mangera un plat équilibré et fait maison.

Et si vous cuisiniez avec amour des petits plats dont vous remplirez le congélateur? Ainsi il n’y aura plus qu’à les réchauffer !

5. Un repas au restaurant

La plupart des aidants avec qui nous avons échangé nous ont parlé de l’incidence de la situation d’aide sur leur vie sociale. La plupart s’accorde pour dire qu’être aidant isole : il est difficile de sortir, de rencontrer du monde.

Offrir un repas dans un restaurant présente 3 avantages:

  • cela permet de déguster des plats qui sortent de l’ordinaire.
  • c’est un bon moyen de rencontrer du monde. Si vous participez vous aussi à ce repas, c’est une façon de passer un moment agréable avec l’aidant que vous voulez gâter.
  • ce jour là l’aidant n’aura pas à préparer le repas et pourra prendre un peu de temps pour lui.
Restaurant

6. Une sortie conviviale dans un café

Nous l’avons dit plus haut, les aidants ont parfois la sensation d’être très isolés. Aller prendre un café avec des amis est un moyen simple de décompresser. On peut même en profiter pour pratiquer un hobbie : savez-vous qu’il existe des « cafés – tricot »? Et pour les amoureux des animaux, dans certains cafés on peut aussi passer du temps avec un animal. Connaissez-vous le concept des « bars à chats » ?

Pour faire rencontrer du monde à un aidant et le changer d’environnement, vous pouvez lui offrir une ou plusieurs sorties dans un café. Vous n’êtes pas sur place? Pourquoi ne pas lui proposer de se rendre seul(e) dans ce café et programmer un appel vidéo avec lui ? Ainsi vous pourrez discuter malgré tout !

Conseil : quand vous discutez avec un aidant, ne vous focalisez pas que sur la santé du proche aidé. N’oubliez pas de lui demander comment ça va pour lui (elle) !

7. Un service de transport

Cette année nous avons eu dans un groupe d’aidants que nous accompagnions une aidante qui avait presque 80 ans et qui prenait soin de son mari. Elle nous a dit qu’elle et son mari adoraient se rendre à des concerts de musique classique. Elle n’osait plus le faire car désormais c’était elle qui devait conduire. Se rendre au concert prenait maintenant des allures d’expédition. Il fallait qu’elle aide son mari à monter dans la voiture, qu’elle conduise jusqu’à la ville puis dans la ville (la conduite urbaine la stressait), trouve une place pas trop éloignée du concert pour que son mari n’ait pas trop à marcher…

Bref dans la balance plaisir/contraintes, celles-ci pesaient plus lourd. Son mari et elle se contentaient donc de regarder les concerts à la télé ! Le même dilemme se posait pour toutes les sorties, dont les rendez-vous médicaux pour lesquels le transport ne pouvait pas toujours être pris en charge.

Vous pouvez offrir à l’aidant d’assurer ces transports « exceptionnels ». Si vous n’êtes pas sur place, vous pouvez offrir de financer un transporteur professionnel.

Bon à savoir :

Pour les personnes de plus de 75 ans, les caisses de retraite AGIRC-ARRCO proposent un dispositif qui s’appelle Sortir Plus et qui vise à favoriser la mobilité des seniors. Ce service permet de mettre à disposition de la personne un accompagnateur, véhiculé ou non. Le financement est effectué sous la forme de chèques emploi service universels (Cesu) pré-financés et nominatifs, attribués par la caisse de retraite complémentaire du bénéficiaire. Chaque chéquier a une valeur de 150 € et comprend 10 chèques de 15 € chacun. Chaque personne peut bénéficier de trois chéquiers par an maximum. Une participation financière est demandée pour chaque chéquier (15 € pour le premier chéquier, 20 € pour le deuxième et 30 € pour le troisième).

C’est la solution qu’a adoptée l’aidante dont nous vous parlions plus haut. Si ce n’est pas un cadeau que ses proches lui ont fait, elle est néanmoins ravie !

8. Un bon cadeau pour une séance bien-être/beauté

Un aidant est souvent stressé et il ne s’accorde que rarement du temps pour se détendre.

Cadeaux : Massage ou coupe chez le coiffeur.

Offrir une carte cadeau pour un massage ou une coupe chez le coiffeur est une bonne façon de l’aider à prendre soin de lui. Cependant, s’il est difficile pour l’aidant de laisser son proche seul, il risque de ne pas utiliser votre bon cadeau. Deux solutions à ce problème :

  • soit vous spécifiez sur votre carte cadeau que vous resterez quelques heures avec le proche aidé pendant le temps où il profitera de son cadeau. Si vous n’êtes pas disponible, arrangez-vous avec un autre membre de la famille ou faites intervenir un(e) professionnel(le).
  • soit vous prévoyez une prestation à domicile.

9. Un coach sportif à domicile

Quand on a du mal à trouver du temps pour soi, on a évidemment du mal à s’accorder du temps pour pratiquer une activité physique. Or, on le répète souvent, pour prendre soin des autres il faut déjà bien prendre soin de soi. Un aidant qui n’est pas en forme va finir par s’épuiser et ne pourra plus aider son proche. L’activité physique est un bon moyen de rester en forme et de décompresser.

Pourtant, difficile parfois de concilier sport et rôle d’aidant car il faut trouver des horaires compatibles, organiser le déplacement… Un moyen de contourner ces obstacles est d’envisager un coach sportif à domicile.

Astuce : ce coach peut être une personne mais aussi un coach virtuel. Désormais de nombreux sites proposent des séances de gym, de yoga ou de danse en ligne !

A savoir : certains problèmes de santé peuvent contre-indiquer la pratique de certaines activités sportives. Cela ne veut pas dire qu’aucune activité physique n’est possible ! Dans ce cas, il est possible d’envisager d’avoir recours à un coach en activité physique adaptée. Là encore, il existe des solutions physiques ou virtuelles. Nous aurons l’occasion de vous reparler de l’activité physique adaptée dans un prochain article.

10. Un beau carnet

L’idée vous surprend ? Pourtant nous avons déjà expliqué l’intérêt d’un carnet de gratitude pour gérer le stress :

Cette méthode vise à contrecarrer la tendance de notre cerveau à percevoir en priorité les aspects négatifs et menaçants des situations. En portant un regard nouveau sur les aspects positifs de notre vie, qui ont tendance à passer inaperçus, on augmente les émotions positives, on améliore la qualité du sommeil et on diminue le stress.

En pratique, cette technique consiste à noter chaque jour jusqu’à 3 ou 5 faits, gestes, événements positifs que l’on a remarqués. On peut aussi compléter cette consigne en y ajoutant le fait d’éprouver de la gratitude pour ce qui nous est arrivé : « J’ai envie de dire merci à…, Aujourd’hui j’ai de la chance parce que… ». Il ne s’agit pas forcément d’événements exceptionnels ! Cela peut être : « aujourd’hui maman a mangé sans difficulté », « j’ai pris du temps pour moi et je suis allé(e) chez le coiffeur »… 

Haltemis, article « Qu’est-ce que le stress et comment le gérer ? »

Pensez à un carnet ligné, un agenda ou même un bullet journal !

L’autre intérêt de ce type de carnet c’est qu’il peut faire office de disque dur externe pour se rappeler de moments agréables.

Carnet de gratitude

Avant de conclure sur les cadeaux

Avant de vous laisser profiter d’agréables fêtes de fin d’année, nous voudrions attirer votre attention sur un fait. Il y a plusieurs façons d’être aidant et plusieurs niveaux d’aide. Quand nous parlons d’Haltemis, souvent nous avons des réactions d’enfants ou de petits-enfants qui sont interpellés car un de leur parent ou un de leur grand-parent est lui-même aidant. En tant qu’enfant ou petit-enfant on vit parfois la situation d’aide de loin.

Pourtant on peut faire une vraie différence pour l’aidant qui vit la situation au quotidien !

On peut bien sûr offrir du temps, comme nous l’avons montré dans cet article. On peut aussi avoir un rôle de passeur d’information. Si vous lisez nos articles, que vous y apprenez des choses utiles, vous pouvez transmettre ces informations à l’aidant que vous connaissez ! Ceci est d’autant plus vrai que certains aidants ne sont pas familiers avec l’usage d’internet !

Partagez nos articles avec les aidants que vous connaissez si vous pensez qu’ils peuvent leur être utiles. Parlez leur de la newsletter mensuelle gratuite. Et n’hésitez pas à nous laisser des commentaires si nos articles vous plaisent, si vous avez envie que nous abordions certains sujets. Vous être utile, c’est notre moteur et savoir qu’on a l’a été, ça nous booste !

On vous dit à l’année prochaine et d’ici là, prenez soin de vous !

Partager sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire





Derniers articles

Dossier médical

Comment bien organiser son dossier médical ?

Dans notre dernier article (ICI), nous avons évoqué les bonnes résolutions de début d’année pour être un aidant en bonne santé. On continue sur…

Bonne santé

8 résolutions pour être un aidant en bonne santé.

Pour cette nouvelle année, on pourrait vous souhaiter une bonne santé, mais ça ressemble un peu à de la pensée magique, non ? Janvier,…

Culpabilité

Dépasser la culpabilité de l’aidant

Entre le sentiment de mal faire ou de ne pas en faire assez, il n’est pas rare pour les aidants de ressentir de la…

Douleur

Douleur : y penser pour la repérer et agir

La douleur est une expérience personnelle et subjective. Ainsi, chacun la ressent différemment en fonction de sa sensibilité, de son vécu. Certains en parlent…

Mains zen - Bien-être

Prenez soin de votre bien-être !

Tous les ans en juin a lieu journée mondiale du bien-être (Global Wellness Day). Cette année, elle tombe le 12 juin. Alors aujourd’hui, on…

Activité physique corde, poids, tapis

Difficile de faire de l’activité physique régulièrement ?

Bonjour à tous ! Nous vous espérons en forme ! Et si le reconfinement était justement l’occasion de vous occuper de votre forme ?…

Vous souhaitez en savoir plus, suivre notre actualité, trouver des conseils?

Abonnez-vous à notre newsletter

et recevez gratuitement un livre blanc informatif.