Solutions utiles pour les aidants pendant le confinement.

Accueil » Blog » Aidants proches » Solutions utiles pour les aidants pendant le confinement.
Informations utiles pour les aidants

Dès le début du confinement, nous avons mis en place une nouvelle publication hebdomadaire sur le site appelée la Revue du web.

Néanmoins, il nous a semblé que ce n’était pas suffisant.

Début avril nous avons donc décidé de débuter une nouvelle newsletter pluri-hebdomadaire pour vous accompagner : « Prenons un peu l’air !« .

Pour la recevoir, il suffit de s’inscrire à la newsletter mensuelle gratuite d’Haltemis. 😉

Si vous nous suivez déjà, vous savez sans doute qu’Haltemis propose des outils pour répondre aux 4 dimensions de besoins des aidants.

Si vous ne connaissez pas encore ces dimensions de besoins, nous vous remettons le lien vers l’un des articles de notre blog qui vous en dit plus. 

Répondre aux 4 dimensions de besoins.

Dans chaque numéro de « Prenons un peu l’air », nous partageons des solutions correspondant à l’une de ces dimensions.

Nous avons choisi aujourd’hui de présenter les solutions exposées dans les 5 premiers numéros de « Prenons un peu l’air ! ».

Si vous ne voulez pas manquer les prochains numéros, inscrivez-vous !

Dimension 1 : Des solutions pour se former et s’informer

1. Trouver des informations validées

Trouver des informations validées

Vous entendez parler de Coronavirus à longueur de journée. Vous vous sentez noyé dans le flot d’informations ? Dans cette montagne d’informations il y a aussi beaucoup de « fake news ». Nous vous donnons quelques pistes pour trouver des informations validées dans le dernier article de notre blog ICI.

2. Confectionner ses masques

Masques chirurgicaux

En ce moment, difficile de trouver des masques chirurgicaux !

L’académie de médecine a pourtant publié un communiqué préconisant le port du masque pour les sorties pendant le confinement ainsi que l’utilisation généralisée de masques pour préparer la sortie du confinement. En situation de tension d’approvisionnement, les masques grand public « alternatifs » sont recommandés.

Nous vous partageons l’initiative de médecins lillois. Ils ont créé un site qui recense des tutoriels pour fabriquer vos propres masques :  stop-postillons.fr

3. Vous déplacer pour les courses est compliqué ?

Faire ses courses

Nous savons que pour vous, ce n’est pas toujours simple de se déplacer pour faire les courses :

– peut-être que vous ne pouvez pas laisser votre proche seul à la maison et qu’il n’est pas possible de l’emmener avec vous.

– peut-être aussi que vous n’êtes pas confiné avec votre proche et que celui-ci ne vit pas tout près de chez vous, ce qui implique de longs déplacements pour lui faire ses courses et le ravitailler. 

– enfin, il se peut que pour des raisons de santé vous ne puissiez plus vous déplacer.

Aujourd’hui nous partageons avec vous plusieurs solutions pour vous faciliter les courses. Comme d’habitude, nous n’avons pas la prétention d’être exhaustifs.

Si vous connaissez d’autres initiatives que vous souhaiteriez partager avec tous les aidants qui lisent la newsletter, n’hésitez pas à nous écrire !

1ère solution :

Pour connaître toutes les aides et initiatives locales mises en place dans votre commune, vous pouvez vous renseigner auprès de votre centre communal d’action sociale (CCAS). 

Et si vous ne connaissez pas ce service, nous vous invitons à lire l’article que nous avons écrit sur 3 structures bien utiles aux aidants : Parlez-vous handigéronto ?

2ème solution :

Vous avez sûrement vu le spot télévisé de la Croix-Rouge : celle-ci a en effet mis en place un système de conciergerie solidaire : Croix-Rouge chez vous.

Ce service s’adresse aux personnes vulnérables confinées et en situation d’isolement social.

Si personne ne peut vous aider pour les courses ou aider votre proche si vous-même êtes loin ou indisponibles, vous pouvez appeler 7j/7, de 8h à 20h, le numéro national 09 70 28 30 00 pour bénéficier de la possibilité de commander des produits de première nécessité (denrées alimentaires, produits d’hygiène et d’entretien, médicaments) que des volontaires de la Croix-Rouge livreront à domicile en toute sécurité dès le lendemain.

3ème solution :

L’action sociale du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco a mis en place depuis le 25 mars un dispositif d’aide aux courses destiné aux retraités isolés de 70 ans ou plus.

Pour leur éviter d’avoir à sortir et limiter autant que possible les risques de contamination, les assurés peuvent appeler directement le 0 971 090 971 (prix d’un appel local) qui les mettra en relation avec une association d’aide à domicile locale. Ce service est gratuit, le bénéficiaire ne réglant que le prix de ses courses. Il peut être utilisé jusqu’à 5 h par semaine et sera reconductible pendant toute la durée de la crise sanitaire.

4ème solution :

Si vous accompagnez un proche handicapé, les CREAI (Centre Régionaux d’Études, d’Actions et d’Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité) et le Conseil national consultatif des personnes handicapées, sous l’égide du Secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées ont mis en place la plateforme solidaires-handicaps.fr.

Son objectif : faire converger vers un même site toutes les initiatives pour vous permettre de trouver rapidement des initiatives solidaires proches de chez vous.

Vous avez besoin d’aide pour les courses… ou pour autre chose ? Trouvez la solution adaptée à proximité ! 

5ème solution :

Vous avez besoin d’un service, ou d’un coup de main ?

La plateforme Allovoisins, vous met en relation avec des voisins dont les profils sont vérifiés. Pendant cette période de confinement Allovoisins a mis en place une page dédiée à des petits services que vos voisins acceptent de vous rendre sans contrepartie, par solidarité : cela va de l’impression des attestations de sortie – si vous n’avez pas d’imprimante – à la livraison des courses ou des médicaments.

Pour visualiser les services proposés, c’est ICI

Dimension 2 : Solutions pour garder un lien social

1. Garder le contact

Depuis le début du confinement, les visites aux personnes les plus fragiles sont limitées. C’est le cas dans les établissements comme les EHPAD, mais aussi à domicile. Pour toutes ces personnes, le nombre d’interactions sociales a donc brutalement diminué. Cet isolement peut lui aussi être délétère et provoquer le glissement vers la dépendance.

Alors, comment garder le contact ?

C’est la question que s’est posé Oldyssey. Si vous êtes abonné à notre newsletter mensuelle, vous vous souvenez peut-être que nous vous avions déjà parlé d’eux.

Aujourd’hui nous vous partageons un article d’Oldyssey qui recense tout un panel de solutions pour garder le lien avec votre proche : ICI.

2. Passer des appels vidéo

Discuter avec ses proches par téléphone c’est bien, mais discuter avec ses proches et les voir c’est encore mieux !

Il existe plusieurs solutions pour faire des appels vidéos sur votre téléphone, votre tablette ou votre ordinateur.

Nous en avons choisi de vous en présenter une : l’application WhatsApp.

(pour sa facilité d’installation et d’utilisation uniquement ; nous n’avons pas de lien d’affiliation avec WhatsApp !).

Vous trouverez ci-dessous 2 tutoriels :

– le premier réalisé par GrannyGeek, une entreprise sociale et solidaire – comme Haltemis – dont la mission est de rendre autonomes toutes les personnes victimes d’illectronisme devant leurs appareils numériques (tablette, smarphone, pc).

– le deuxième est un tutoriel proposé par Whatsapp pour expliquer comment passer des appels vidéo.

A savoir : WhatsApp est aussi une application de messagerie instantanée sécurisée. Vous pouvez envoyer des messages écrits, vocaux et des documents comme par exemple des vidéos ou des photos.

WhatsApp

Installer WhatsApp sur votre smartphone ou votre tablette

Appel vidéo

Passer des appels vidéos avec WhatsApp.

Petit complément d’information à ce deuxième tutoriel si vous débutez dans son maniement : Pour ouvrir une discussion avec l’un de vos contacts, vous devez cliquer sur le petit carré avec un crayon en haut à droite de l’écran. Choisissez ensuite dans vos contacts qui vous souhaitez appeler.

Dimension 3 : Solutions pour prendre soin de soi

Ces dernières semaines, plus que jamais, vous êtes là pour prendre soin de votre proche : bravo ! 👏Nous pensons sincèrement qu’une partie des applaudissements de 20h vous revient.

Nous savons que votre rôle d’aidant est exigeant, à la fois physiquement et moralement. Et pourtant, souvent nous rencontrons des aidants qui sont tellement focalisés sur la santé de leur proche qu’ils laissent un peu de côté la leur. 

Si vous avez déjà lu certains de nos articles de blog, vous savez que nous vous conseillons toujours de prendre soin de vous. En ce moment, le conseil est encore plus vrai !

Vous culpabilisez à l’idée de penser à vous ? Dans un des tous premiers articles du blog que nous vous remettons en lien ci-dessous, on vous explique pourquoi :

« Prendre soin de vous, c’est de l’égoïsme altruiste ! »

Prendre soin de soi

Aidants, prenez soin de vous sans culpabiliser !

Dimension 4 : Solutions pour s’épanouir

Devenir aidant, c’est imprévisible. Ce n’est pas un événement de vie que l’on planifie, comme un mariage ou une naissance.

L’intitulé de cette quatrième dimension de besoin, « S’épanouir », peut vous surprendre.

En fait, répondre à ce besoin revient à vous dire : « Ok ! Je n’avais pas imaginé devenir un jour aidant mais j’ai trouvé un équilibre dans cette situation. » 

Parvenir à cet équilibre n’est pas toujours évident. Cela nécessite de s’adapter, d’anticiper. Vous pouvez aussi à certains moments avoir besoin de soutien. C’est justement ce dont nous allons parler dans ce chapitre,

« car être aidant ne doit pas rimer avec isolement ! »

Pendant cette période particulière – sans doute encore plus que d’habitude – le soutien de votre famille et de vos amis est important. Pourtant, vous pouvez aussi éprouver l’envie de parler avec quelqu’un qui est extérieur à la situation, qui a un regard neuf et objectif et dont l’expertise peut vous être utile. 

Voici un article qui vous présente 4 solutions pour trouver du soutien. Il n’a pas la prétention d’être exhaustif mais il vous donne des pistes que vous pourrez d’ailleurs encore suivre après le confinement.

Soutien

Quatre façons de trouver du soutien lorsqu’on est aidant.

Pour aller plus loin :

les lignes d’écoute citées dans l’article ci-dessus restent valables pendant le confinement. Vous trouverez ci-dessous d’autres coordonnées de dispositifs d’aide et de soutien par téléphone ou internet.

– Le site psycom.org a recensé des lignes d’écoute et de soutien actives pendant l’épidémie de Covid 19.

Nous y apportons quelques informations complémentaires :

– La Croix-Rouge a mis en place le service « Croix-Rouge chez vous » dont nous vous avons déjà parler plus haut pour l’aide aux courses. Il propose aussi un service d’écoute et de soutien psychologique assuré par des bénévoles formés. Toute personne confinée en situation d’isolement social peut appeler le numéro national 09 70 28 30 00, 7j/7, de 8h à 20h.

– L’association Avec nos proches qui propose habituellement une ligne d’écoute pour les aidants poursuit son activité et met en place des groupes d’échange par téléphone. Pour en savoir plus, c’est ICI.

– Pour les aidants qui accompagnent un proche souffrant d’une maladie psychique, vous avez toujours la possibilité de joindre les services de l’UNAFAM dont nous vous avons parlé dans l’article ci-dessus. Et si vous habitez en Ile de France, l’ARS a mis en place avec le soutien de Psycom une plateforme d’écoute régionale pour aider les familles à soutenir leur proche en souffrance psychique (en savoir plus ICI).


Nous avons conscience que cela fait beaucoup d’informations dans un seul article. C’est la raison pour laquelle nous ne traitons qu’une seule dimension de besoins dans chaque numéro de « Prenons un peu l’air ! ».

Pour ne plus manquer les informations que nous voulons partager avec vous, inscrivez-vous à la newsletter et si vous connaissez des aidants à qui elle pourrait être utile, partagez l’information !

Nous essayons du mieux que nous le pouvons d’être à vos côtés pendant cette période.

Prenez soin de vous et prenez soin de vos proches !

Partager sur les réseaux sociaux

Laissez un commentaire





Derniers articles

art-thérapie

Connaissez-vous l’art-thérapie ?

Dans les programmes d’accompagnement pour les aidants que nous proposons (voir ICI), nous intégrons régulièrement de l’art-thérapie. Cependant, il nous a semblé que de…

Maladie à corps de Lewy

Maladie à corps de Lewy : encore trop méconnue.

Le 11 avril est la date de la journée mondiale de la maladie de Parkinson. Nous aurions donc pu écrire un article sur cette…

Trouver des informations validées

Coronavirus : comment trouver des informations fiables ?

Comme beaucoup, vous vous sentez peut-être noyé par le flot d’informations sur le Coronavirus. Il n’est pas toujours simple de distinguer vraies et fausses…

Activité physique adaptée (APA)

Bouger plus grâce à l’activité physique adaptée (APA)

Vous le savez sans doute, l’activité physique est bénéfique à la santé. D’ailleurs elle l’est aussi bien pour la santé de votre proche que…

Médicaments et personnes âgées

Six règles de bon usage des médicaments chez les personnes âgées

Chaque année la iatrogénie est responsable de nombreuses hospitalisations de personnes âgées. Or une partie de ces hospitalisations pourrait être évitable en faisant une…

Iatrogénie et personnes âgées

Médicaments chez les personnes âgées : limiter la iatrogénie.

Si le proche que vous accompagnez a plus de 75 ans, il prend probablement des médicaments. En effet, plus de la moitié des personnes…

Vous souhaitez en savoir plus, suivre notre actualité, trouver des conseils?

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle

et recevez gratuitement un livre blanc informatif.